HOMEPAGE

Découvrez la RT
 
Informations sur la RT
 
Histoire

 

Prague et son histoire

 
photo:  (mojefoto.cz)
 

 
 

La présence de populations slaves à la fin de l'ère préhistorique à Prague est attestée par la découverte de bijoux dont les formes sont similaires aux ouvrages d'orfèvrerie du royaume de Grande Moravie.

Les hameaux dans le bassin de Prague acquirent une toute autre vocation après la fondation du Château de Prague , la construction de l'église de Notre-Dame à l'intérieur de ses remparts et la transformation du Château en siège de la dynastie des Přemyslides. Le Château de Prague devint le centre de la principauté de Bohême. Avec le pouvoir grandissant des princes Přemyslides et sa situation avantageuse au-dessus des voies commerciales traversant la Vltava, le Château devint l'endroit le plus important du pays.

La transformation d'une agglomération émiettée en véritable ville dotée de privilèges et de remparts dura trois siècles. Prague devint une ville au tournant des 12ème et 13ème siècles. La Vieille-Ville de Prague , qui fusionna plus tard avec la Petite Ville , vit le jour après 1320.

Au 13ème siècle, les habitants des agglomérations éclatées sous le château se réunirent en une communauté urbaine et construisirent des remparts autour de la Grande, ou Vieille-Ville de Prague (env. 1230). En 1257, le roi Přemysl Otakar II fonda sur la rive gauche de la Vltava une Ville-Nouvelle (appelée dès le 14ème siècle Petite Ville ou Petit Côté).

Au début du 14ème siècle, une nouvelle ville voit le jour : Hradčany ou le quartier du Château.

Le règne de Charles IV (1346-1378) fut synonyme d'élévation pour Prague. La ville devint le plus grand centre du Saint Empire et la deuxième capitale de la chrétienté après Rome. Charles IV fit construire un pont de pierre par-dessus la Vltava, le Pont Charles (1347), fonda l'Université Charles (1348) et la même année, la Ville-Nouvelle de Prague . Après la mort de Charles IV, son fils Venceslas IV lui succéda. Prague devint l'une des  villes les plus belles et les plus fastueuses du monde qui méritait amplement son surnom de Rome du nord. Prague ne changea pas pendant les deux siècles suivant. L'image de la Prague gothique ne fut alors complétée qu'à l'époque des Jagellons. Avec le règne des Habsbourg, l'esprit de la Renaissance fit également son entrée à Prague. C'est surtout l'empereur Rodolphe II qui lui rendit son éclat.

Le retour de bâton dont fut victime la Bohême après la défaite des Etats protestants en 1620 n'épargnèrent pas Prague. La victoire des Habsbourg à la bataille de la Montagne Blanche fit monter Ferdinand II sur le trône et la ville devint une province sans importance et sans pouvoir. Pas même Marie Thérèse, la première femme à monter sur le trône de Bohême (1740-1780), ne fit renaître l'espoir de réanimer la ville. Le règne de son successeur, l'empereur éclairé Joseph II, fut synonyme pour la ville de confiscations d'églises et de couvents ainsi que d'oppression des nationalités.

La Contre-Réforme catholique alla de paire avec la construction de nouvelles églises conventuelles en style baroque . De nombreux palais furent également construits dans ce style et dominent aujourd'hui encore la ville. Le bouleversement issu de la réunion de toutes les villes et communes de Prague après 1784 fut suivi par une nouvelle forme de classicisme bourgeois : le jardin d'été Kinský ou le Théâtre des Etats furent par exemple construits dans ce style de même que le Château de Prague.

Le romantisme apporta un souffle nouveau dans les jardins et les parcs de Prague. Dans la deuxième moitié du 19ème siècle, on assista à une renaissance des styles passés qui influença l'architecture de tout l'Europe, y compris Prague.

Le style néo-Renaissance symbolisa la renaissance de la nation tchèque : il était tout particulièrement appliqué aux constructions étroitement liées à la culture nationale tchèque (le Musée national, le Théâtre national, le Rudolphinum ). On supprima les fortifications autour de Prague. Aux alentours de 1900, Prague avait presque 200 000 habitants. La ville se para d'ornements Art Nouveau. Prague était alors une des plus grandes villes de la monarchie austro-hongroise.

Le 28 octobre 1918, Prague devint la capitale du nouvel Etat tchécoslovaque indépendant.

Cette nouvelle ère amèna dans la ville de nouveaux styles architecturaux, plus modernes, comme le fonctionnalisme (le Palais des Foires, la Maison des Syndicats) ou le cubisme , plutôt inhabituel en architecture (la Maison à la Madone noire, les maisons cubistes sous Vyšehrad).

Le développement de la métropole tchèque fut stoppé net par la Seconde guerre mondiale et l'occupation. La liberté retrouvée fut vite étouffée par le joug communiste et cinquante ans de réalisme socialiste .  

A la fin du 20ème siècle (en 1992), le centre historique de Prague a été inscrit sur la liste prestigieuse du patrimoine culturel mondial de l'UNESCO. Elle est entrée dans le nouveau millénaire comme une capitale fière et sûre d'elle-même et continue d'être enrichie de nouvelles constructions architecturales originales.

 
Auteur:
 
Ajoutée: 03.01.2010
 
 
 

Sur un sujet pareil

 
Histoire
 
 

Le hussitisme et le message de Jan...

Sous le règne de Venceslas IV, fils d'un des plus grands souverains tchèques, le roi et empereur...

 
 
Géographie
 
 

Missions étrangères de l’Armée de la...

En adhérant à l’Alliance atlantique et à l’Union européenne, la République tchèque s&rsquo...

 
 
Histoire
 
 

A la poursuite de l’UNESCO – 7e...

Il est nécessaire de présenter également les villes de Kutná Hora et de Litomyšl dans le cadre de notre...

 
 
Histoire
 
 

Le bas Moyen Âge et le début des...

Le début du quinzième siècle est marqué pour les pays tchèques par un déclin économique. Au contraire au...

 
Favoris

Histoire de l'art tchèque

Que s'est-il passé dans les arts au tout début de l'histoire tchèque ? Aujourd…

Conditions climatiques

La République tchèque est un Etat continental, situé dans les latitudes…

Les plus importantes découvertes actuelles

Au cours des dix dernières années, la recherche tchèque a fait des découvertes…

Le tchèque

Le tchèque fait partie du groupe des langues slaves de l'ouest. La langue…