HOMEPAGE

Découvrez la RT
 
Informations sur la RT
 
Informations économiques

 

Les produits et marques tchèques traditionnels

 
photo:  ()
 

La production industrielle tchèque a une riche tradition et ses produits sont connus dans le monde entier pour leur qualité.

 
 

Etant donné que la République tchèque fabrique plusieurs dizaines de milliers de produits, la sélection qui suit ne peut être qu’une présentation de ceux qui sont les plus réputés et les plus importants, ou plus curieux. 

Le verre

La verrerie a une très longue tradition en République tchèque et le "verre tchèque" est toujours une valeur sûre. Les monts Jizerské et de Lusace sont les deux principales localités de fabrication du verre depuis le treizième siècle, notamment en raison de la présence des matières premières nécessaires. Le beau verre, ainsi que le porcelaine sont fabriqués dans beaucoup d'autres localités de République tchèque, par exemple dans la commune de Dubí et à Nova Role.

Parmi les deux types de verre les plus connus, on trouve celui des villes de Jablonec nad Nisou et de Nový Bor.

Les produits en verre de République tchèque sont très demandés sur le marché mondial. L'éventail de produits est très large, mais les favoris sont le cristal de plomb, le verre taillé ou les figurines en verre, les décorations de Noël, le verre utilitaire ou les lustres.

Le cristal de plomb

Le cristal est beaucoup plus étincelant, plus résonant et plus résistant que le meilleur verre puisque ses composantes sont plus nobles. Le cristal de Bohême contient, conformément à la loi, 24 % d’oxide de plomb  PbO. La qualité du cristal est influencée par les méthodes de fabrication dont les matériaux sont non seulement choisis avec soin, mais dont les degrés de fabrication sont rigoureusement contrôlés. Les décorations en dentelle sont des décors typiquement tchèques, car ils représentent l’école de taillerie tchèque. Le labyrinthe compliqué des centaines de milliers d'entailles, fines comme une toile d’araignée, qui décorent les produits de diverses formes, voit le jour sous la meule des créateurs. Ces décors sont typiques par la beauté étincelante du cristal de plomb.

Les produits qui portent le sceau de l'art tchèque de la taille sont une preuve de l’habilité et du sens pour le travail à la main, qu'aucune machine ne peut remplacer. Le résultat, ce sont des produits admirés de par le monde.

Le verre taillé

La verrerie Moser fabrique depuis plus de 140 ans de luxueux verres à boisson et décoratifs de forme classique et moderne. La verrerie fut fondée à la moitié du 19ème siècle par le tailleur de verre Ludwig Moser. La verrerie fut reprise par ses descendants qui ont contribué à sa renommée mondiale.

Bien que le verre Moser ne contienne pas de plomb, il est considéré comme du cristal à cause de sa composition chimique compliquée, de sa dureté, de sa pureté et de son excellente qualité. Une préparation secrète est à l'origine ce verre dur comme de la roche et étincelant comme du cristal de plomb. Moser est la maître par excellence du verre de Bohême ; c'est le type de cadeaux que les grands de ce monde offrent ou recoivent. Dans le passé, François Joseph Ier, le roi d'Italie Victor Emmanuel III, le pape Pie XI, le shah d'Iran, l’empereur d'Ethiopie Hailé Sémassié, Faisal – le roi d’Arabie Saoudite, le roi Hussein de Jordanie, le roi d'Angleterre Edouard VII, la reines d'Angleterre Elisabeth II, et beaucoup d’autres monarques, maharadjahs, princesses, présidents et ambassadeurs furent clients et admirateurs du verre de Bohême ; pour l'époque contemporaine, on peut citer le pape Jean Paul II, la reine Elisabeth II ou l’empereur du Japon Akihita.

Tout objet sortant de la verrerie Moser peut devenir un objet de collection. Les services à boisson sont probablement les plus populaires de toutes les gammes de produits Moser. Chaque service est appelé selon son caractère ou un nom qui est en relation directe avec un grand personnage, avec un lieu ou une époque historique (par exemple, la "primadona" de cette collection s'appelle Splendid). Dans la gamme des produits Moser, on trouve aussi du verre qui se distingue par son style de production typique – la "coupe géante" connue aussi comme "coupe dansante".

L’utilisation de cette composition, connue de Moser seul,  permet une flexibilité extraordinaire du pied de la coupe d'où la possibilité d'une rotation de la coupe au fond. La capacité de rotation vient d’une forme spécifique de ces coupes où l’attention fut surtout consacrée à la position optimale du centre de gravité, très important pour la rotation de la coupe.

L’histoire des Coupes géantes commence en 1959 : leur créateur cherchait à fabriquer un verre qu'il utiliserait, en tant qu'artiste verrier, pour des toasts entre amis. Il arriva finalement à la conclusion que ces verres devaient être tout à fait différents. Il pensait qu’ils devaient être une surprise,  un verre préparé spécialement pour chaque invité, une espèce de coupe "sur mesure". Il divisa ainsi les traits humains en six types différents et il créa six coupes qui se distinguaient par leur forme, par leur taille et par leur volume.

Chaque coupe a été baptisée selon les caractéristiques d'un visage (selon la personnification physionomique) : la grosse Berta, le Petit gros, le Visage lunaire, le Visage allongé, le Grand échalas et la Dame mince. Chaque coupe est unique, chacune à sa propre harmonie et son propre ton, chaque coupe résonne différemment. Porter un toast va donc de paire avec une mélodie ravissante qui rappelle le son des cloches. De nombreux personnages remarquables ont adhéré au Club des coupes géantes. Des membres de familles royales, des vedettes de cinéma ou des musiciens de jazz sont devenues membres de ce club.

La porcelaine

La porcelaine de marque a une longue tradition en République tchèque, dont la plus importante est la porcelaine avec un dessin d’oignon et la porcelaine de Karlovy Vary et Dubí de la marque Thun .

La société par actions Český porcelán Dubí est un des quatre fabricants de cette porcelaine avec le dessin d’oignon très demandée. Il est continuateur d'une tradition remontant à 1864. Dès 1997, la marque déposée de 1993 fut complétée par l’indication du pays d’origine.

De la production totale de la société Karlovarský porcelán, environ 70 % est exporté vers plus de 90 pays sur les cinq continents. Neuf exploitations en tout fabriquent la porcelaine, dont chacune est spécialisée pour un type. Sur l'image se trouve la porcelaine rose traditionnelle. Elle est fabriquée depuis 1811 à la manufacture d'origine de Chodov, et par rapport aux autres fabricants, la couleur rouge n’est pas créée par la glaçure, mais la matière de la porcelaine est colorée. Depuis l’époque du président Havel, cette porcelaine est utilisée spécialement lors d'occasions solennelles organisées par le chef de l’Etat.

Les bijoux en grenat tchèque

Le grenat de Bohême qui se trouve uniquement en Bohême a toujours eu un statut particulier parmi les autres grenats grâce à sa belle couleur rouge feu et à sa réfraction de la lumière. On lui attribue aussi un pouvoir curatif. Depuis l’époque de l’empereur Rodolphe II, qui fut également amateur du grenat de Bohême et possédait dans ses collections une quantité d'exemplaires uniques, on rapporte que le grenat aide à supprimer la tristesse et qu’il apporte courage, force et joie. La popularité des grenats de Bohême et de ses bijoux grandit non seulement dans son pays d’origine, mais aussi à l’étranger. On sait bien que les dames de la cour du tsar portaient des bijoux en grenat de Bohême lors du congrès de Vienne après la chute de Napoléon en 1815. Dans les années 1890, l’aspect du bijou en grenat de Bohême adopte des modèles originaux où la pierre domine le métal. Ce caractère du bijou de grenat a maintenu sa position jusqu’à nos jours.

Le travail très qualifié des tailleurs et orfèvres, ainsi que la collection de bijoux de grenat toujours renouvelée, contenant environ 3 500 modèles réalisés sur demande de la clientèle, fabriqués en argent, en argent doré ou en or de 14 et 18 carats, renouent avec la tradition de la fabrication de ces bijoux typiquement tchèques et avec la propagation de leur renommée dans le monde. Il est possible de voir les échantillons du bijou en grenat de Bohême dans les vitrines de certains magasins en Europe, mais aussi dans le monde entier.

Les bijoux fantaisie tchèques

De même que le verre tchèque, la bijouterie fantaisie est également célèbre dans le monde entier. Elle a une longue tradition et pas même la concurrence croissante de haut niveau n'a réussi à affaiblir sa position. Des milliers de femmes à travers le monde portent des bijoux tchèques.

La bière

La bière tchèque est une des plus réputées et les plus recherchées dans le monde entier. Prazdroj, Staropramen, Budvar, Bernard, PMS Přerov, Drinks Union et Starobrno appartiennent parmi les plus grandes brasseries. En République tchèque, il existe aussi de nombreuses brasseries plus petites, souvent familiales, faisant office de restaurant où vous pouvez goûter leur bière. Naturellement, il est possible de visiter toutes les brasseries et de profiter de dégustations.

Prazdroj

Plzeňský Prazdroj est la plus importante brasserie d’Europe centrale et orientale. Elle est le plus grand exportateur tchèque de bière dans près de 50 pays du monde. Sur le marché tchèque, Plzeňský Prazdroj se trouve avec ses marques Pilsner Urquell, Gambrinus, Radegast et Velkopopovický Kozel à la première place en volume de bière produite et en volume exporté.  Plzeňský Prazdroj, s. a., est membre du groupe international  SABMiller plc, la deuxième plus grande compagnie de brasserie au monde. La marque Pilsner Urquell possède une renommée mondiale et représente un gage de qualité.

La brasserie Plzeňský Prazdroj, s. a. est une des plus importantes compagnies de ce type en République tchèque. Elle produit sa bière exceptionnelle depuis plus de 160 ans, Pilsner Urquell est devenue le symbole du savoir tchèque en la matière. Ce lieu attire de plus en plus de visiteurs.

Aujourd’hui, la brasserie Plzeňský Prazdroj est visitée chaque année par plus de 100 000 visiteurs venus du monde entier. Dès la toute première bière Pilsner Urquell brassée, il fut évident qu’il s’agisait d’une bière fermentée par-dessous tout-à-fait originale. La popularité de la bière augmenta rapidement, le nombre de clients également, tant dans le pays qu’à l’étranger, et Plzeň devint vite une métropole mondiale de la bière. Les gens fascinés par le goût de la nouvelle bière s’intéressent souvent à la brasserie proprement dite. Elle est donc une destination fréquente lors de visites d'Etat importantes, de visites de politiques, d'artistes, de savants et d'hommes de la vie publique, ainsi que des visiteurs ordinaires.

Budvar

La Brasserie tchèque par actions est le prédécesseur direct de Budvar de České Budějovice. Ellel fut fondée en 1895 par des entrepreneurs ayant le droit de produire de la bière et elle renouait directement avec la tradition de la production de bière à České Budějovice. Cette tradition remonte au 13ème siècle où la bière commença à y être fabriquée.

En concurrence avec la Brasserie bourgeoise allemande et deux brasseries Schwarzenberg à Třebon et Protivín, c’est la Brasserie tchèque par actions qui triompha surtout grâce à la grande qualité et au goût extraordinaire de sa bière qui fut récompensée en 1896 à l’Exposition industrielle de Prague. En 1913 la bière double de la Brasserie tchèque par actions fut connue à l’étranger. Et c’est justement grâce à son exportation qu'elle put se rétablir très vite après la Première guerre mondiale.

Dans l'entre-deux-guerres, la brasserie fut entièrement modernisée et électrifiée. En 1922, le premier puits artésien fut foré. La brasserie fut ainsi pourvue d'une ressource en eau d’une grande qualité qui participe aux propriétés du goût de la bière de Budějovice jusqu’à aujourd’hui. Pendant la Seconde guerre mondiale, la brasserie passa sous administration nazie, avant d'être nationalisée sous le régime communiste. En 1967, une partie de l'actif des Brasserie de Bohême du Sud, l’entreprise nationale, fut détachée, et on créa l’entité morale Budějovický Budvar, n. p., destinée à l’exportation grâce à sa tradition, aux  marques déposées et à la qualité de la bière. Après 1989 l’entreprise se développa tant sur le marché intérieur que sur les marchés extérieurs où la direction a réussi à presque tripler l'exposition de la brasserie. L’assortiment de bières est large, citons la bière double  Budweiser Budvar,  la bière blonde pression Budějovický Budvar,  Bud Super Strong, la bière sans alcool Budweiser Budvar Free, et la double bière brune Budweiser Budvar.

La brasserie Staropramen

La brasserie de Smíchov à Prague fut fondée en 1869, la marque Staropramen fut enregistrée en 1911. A l'heure actuelle, la compagnie Pivovary Staropramen est le deuxième plus grand producteur de bière en République tchèque avec une part de 14 % sur le marché intérieur. La base de la production est constituée d'une bière blonde pression et d'une bière double blonde. En outre, la brasserie Staropramen fabrique aussi un large assortiment de bières spéciales telles que Velvet, Granát, Kelt et bien d'autres.

Bernard

La brasserie Bernard  à Humpolec fut fondée au 16ème siècle, renouvelée en 1991 et fut la première brasserie complètement privée après 1989. En 2000, le fabricant belge de la bière Duvel Moortgat a investi dans la brasserie. Toutefois, la fabrication des bières traditionnelles, blondes, semi-brunes et brunes, la seule à ne pas être pasteurisée, s'est conservée.

Zlatopramen

La compagnie Drinks Union, s.a.., qui se trouve à Ústí nad Labem, est tout particulièrement connue car elle produit la "Onze degrés"  Zlatopramen, très populaire.
La compagnie PMS, s.a. Prerov est le plus grand producteur en Moravie et en même temps le quatrième producteur de bière en République tchèque. Elle possède la brasserie à Hanušovice fabriquant la bière de la marque Holba, la Zubr de Přerov et plus petite marque de Litovel.

Starobrno

La plus grande brasserie de Brno, et la plus connue, porte le nom de Starobrno. Outre l’offre traditionnelle de la bière double blonde et le large éventail de bières pression, elle est également célèbre grâce à ses bières spéciales – la bière Baron Trenek à quatorze degrés et la bière rouge à quinze degrés, le Dragon rouge.

Les petites brasseries de familles sont regroupées au sein de l’Association tchèque des petites brasseries indépendantes. Parmi les plus connues : Eggenberg, s.a. de Český Krumlov, Chodovar, sarl., la Brasserie de Žatec, la Brasserie de Nymburk, sarl., la Brasserie Svijany, sarl., et u Fleků, s.r.o., brasserie et restaurant pragois réputés.

Lobkowicz

La bière  traditionnelle Lobkowicz est également très savoureuse. C'est la plus vieille bière fabriquée dans le pays. La brasserie fut fondée en 1466. Les propriétaires – la famille Lobkowicz faisait partie des plus anciennes dynasties de la noblesse en Bohême. La brasserie fabrique environ 60 000 hl de bière pasteurisée de première qualité par an. Sa fabrication nécessite des matières première de qualité comme l’eau des puits artésiens, l’orge cultivé dans une région pure du point de vue écologique, le houblon de Žatec et les levures cultivées à l'ancienne. Elle fait partie des "petites brasseries" avec une capacité de 120 000 hl, mais la stratégie de la fabrication est de préserver la production de la bière classique tchèque. A l’époque actuelle, elle produit la bière de la marque Lobkowicz et Démon.

Becherovka

La compagnie Jan Becher fabrique cette liqueur d'après une recette  traditionnelle et secrète, sans ajout d'agents conservateurs chimiques, de colorants artificiels et d'émulsifiants. La recette est relativement simple. La boisson est faite à partir de l’eau de qualité de Karlovy Vary, d’alcool de très haute qualité, de sucre naturel et d'un mélange d'herbes et d'épices choisis avec soin. Ont dit que la Becherovka est la 13ème source de la ville thermale de Karlovy Vary.

L'eau minérale

Si vous commandez en République tchèque une "eau minérale", vous recevrez probablement une eau de la marque Mattoni. Cette eau provient des sources curatives des environs de Karlovy Vary. Outre la traditionnelle "matonka", vous pouvez également découvrir des eaux minérales d’une qualité similaire, telles que Korunní, Bonaqua ou Magnesia, et beaucoup d'autres. La composition chimique de ces eaux à des effets positifs sur la santé grâce à leur teneur en minéraux.

Les caillés d'Olomouc

Le caillé d'Olomouc (les petits fromages) sont une des spécialités favorites. Ce fromage est fabriqué depuis plus de 500 ans. Le vrai caillé d’Olomouc est le seul fromage d’origine tchèque dont le nom est une marque déposée au niveau international. La compagnie A.W. de Loštice, qui porte dans son nom les initiales du fondateur de la compagnie, Alois Wessels, fabrique le caillé d’Olomouc depuis 1876. La société dispose d’une certification à l’exportation vers les pays de l’U.E. (CZ 712) depuis 1996, et elle peut donc assurer l'exportation de ses produits même après l’adhésion de la République tchèque à l’Union européenne. Chaque année, la société A.W. fabrique 2 000 tonnes de caillés. Le fromage blanc écrémé et aigre est à la base de la fabrication des caillés d'Olomouc. La fabrication ne comprend aucun conservateur, sauf le sel de cuisine qui est un élément nécessaire et lui donne son goût si caractéristique. Sur le plan diététique, ce fromage correspond aux besoins du consommateur actuel, sa teneur en graisse est très basse – 1 % seulement, la teneur en albumine, calcium et cultures laitières élevée.

La construction mécanique

Les automobiles

Seules quatres usines automobiles au monde ont une tradition plus que centenaire. L'usine Škoda est l'une d'entre elles. En 1895, l'entreprise familiale fut fondée par Laurin et Klement . Ces jeunes gens ont tout d'abord produit des bicyclettes à Mladá Boleslav, avant de passer plus tard aux motocyclettes. En 1905, c'était  "Le grand-père des automobiles" – la limousine L&K Sd.

La fabrication automobile était lancée avec succès. En 1925, après s'être associé à Škoda Plzeň, un développement plus intense fut mis en œuvre. Les automobiles étaient travaillées jusqu'aux plus petits détails artistiques et remportaient des prix lors de concours automobiles internationaux. Le développement fut ralenti par la Seconde guerre mondiale et par la nationalisation de l’entreprise. L’usine parvint tout de même à rester en contact avec le développement du monde occidental. En 1991,  Škoda Auto est devenue la quatrième marque du groupe Volkswagen (VW). Actuellement, l’usine emploie quelque 20 000 personnes et elle fabrique environ un demi-million de voitures par an.

Après avoir lancé son nouveau modèle Škoda Roomster en 2006, Škoda Auto a également présenté la même année le protoype d'un autre modèle. L'Octavia Scout, quatre roues motrices, nouveau modèle de la gamme à succès Škoda Octavia, a été présentée pour la première fois au Salon de l'automobile de Paris. Il s'agit d'un véhicule pour le temps libre doté d'un moteur puissant. Škoda Auto a également révélé en avant-première son étude du Joyster trois-portes compact. Le modèle est censé allier practicité et plaisir de conduite. Le dernier modèle sorti de l’usine est la nouvelle Škoda Superb dotée d’aménagements performants pratiques, de plus haut niveau de sécurité et de nouveau design.

Produits de l'industrie de construction mécanique

Škoda Holding, s.a. , est le continuateur des activités de fabrication liées au nom traditonnel de Škoda Plzeň. Škoda Holding, s.a., a vu le jour à partir d’une restructuration organisationnelle et financière. Il s'agit d'un type de holding financier qui gère ses filiales à la fois sur le plan financier et méthodique. 100% des parts sont détenues par le groupe d’investissement international Appian Group. Škoda Holding, s.a., avec ses filiales, emploie près de 3 000 personnes. Toutes les usines fabriquent une large gamme de moyens de transport (dont le plus connu est actuellement le modèle Škoda Inekon 10T, un tramway que l'on retrouve dans nombre de grandes villes du monde). Il est aussi fabricant de machines d’usinage, notamment des tours parallèles, des machines de fraise et d’alésage et d'installations énergétiques.
 

La technologie militaire – le radar Věra – E

Les produits de la société ERA de Pardubice sont connus dans le monde de la technologie militaire et sont employés par l'armée des Etats-Unis. Parmi les plus répandus, on peut citer le radar radiotechnique passif Věra – E avec une portée de 450 km qui a pris la suite du fameux radar Tamara, mais permet de déterminer une position en trois dimensions. Le radar  passif  Věra est même capable, dans certaines conditions, de localiser l’avion « invisible » américain Stealth.

La technologie militaire – Système d’enquête et de défense

Les sociétés VTÚL et PVO sont gérées par le Ministère de la Défense de la République tchèque, elles fabriquent l’avion sans pilote Sojka , destiné à l'observation ou à servir de cible aérienne. Grâce à ses paramètres et sa puissance, il est l’un des avions  les plus performants au monde. Sa portée est de 100 km, son autonomie de vol est de 3 heures 30 min, son envergure est seulement de 4 mètres.

Parapentes

La fabrication des parapentes est très répandue en République tchèque. En témoigne la capacité des fabricants tchèques à suivre les dernières tendances mondiales puis à utiliser les nouvelles technologies (société Macpara) lors de leur construction. Les produits respectent les normes internationales de sécurité et sont testés dans les laboratoires internationaux DHV et AFNOR.

Autres produits exportés :

Les pianos Petrof

La société a été créée en 1864 par Antonín Petrof, un menuisier qui a donné son nom au plus grand fabricant de pianos d'Europe. Actuellement la direction de la société PETROF à Hradec Králové est représentée par la cinquième génération de cette famille.

La société compte plus de 1000 employés qui fabriquent plusieurs modèles de base de pianos à queue, en fonction de la longueur. Les pianos de concert pour les maîtres sont fabriqués individuellement par les plus grands experts de la société. L'usine Petrof fabrique également la majeure partie des pièces, comme par exemple les chevilles, clavier etc.

Des interprètes connus ont choisi d'utiliser les pianos professionnels Petrof. Parmi eux, on trouve Svjatoslav Richtěr, Arturo Benedetti et Hiroko Nakamurado. D'autres artistes se sont fait accompagner par ces fameux instruments – par exemple Plácido Domingo, José Carreras et Luciano Pavarotti, lors de leurs concerts en République tchèque. Ces instruments se trouvent aussi à La Scala de Milan, à l'Opéra de Sydney, dans la Salle Paul IV au Vatican et dans de nombreux studios de télévision et de radio.

Les chaussures Baťa

Tomáš Baťa, cordonnier de Zlín a fondé en 1894 avec son frère Antonín et sa sœur Anna la société Baťa qui compte actuellement 50 000 employés travaillant dans 50 usines réparties dans 68 pays du monde ; à ce jour, elle a vendu 221 millions de paires de chaussures.

 
Auteur:
 
Ajoutée: 07.02.2010
 
 
 

Sur un sujet pareil

 
Entreprises en RT
 
 

MOIRA – marque purement tchèque

En République tchèque, la marque Moira est devenue pionnière de la production de lingerie fonctionnelle...

 
 
Entreprises en RT
 
 

Tchéquie – pays de la bière

Les Tchèques sont une nation de buveurs de bière. Ils aiment parler de la bière, et ils aiment encore...

 
 
Entreprises en RT
 
 

Porcelaine tchèque réputée

La production de porcelaine bénéficie d’une longue tradition en République tchèque. Tout comme le...

 
 
Entreprises en RT
 
 

Les allumettes de Sušice sont connues...

Les allumettes, emballées dans des boîtes munies d’étiquettes comportant une clé, une pipe, des...

 
Favoris

Histoire de l'art tchèque

Que s'est-il passé dans les arts au tout début de l'histoire tchèque ? Aujourd…

Conditions climatiques

La République tchèque est un Etat continental, situé dans les latitudes…

Les plus importantes découvertes actuelles

Au cours des dix dernières années, la recherche tchèque a fait des découvertes…

Le tchèque

Le tchèque fait partie du groupe des langues slaves de l'ouest. La langue…