HOMEPAGE

Économie

 

Transports : pas de baisse des tarifs attendus malgré la réduction de la TVA

 
photo:  (Kristýna Maková)
 

Au 1er février, le taux de TVA appliqué aux titres de transport dans les trains, les autocars et les bateaux enregistrera une baisse. Il passera de 15 %, le taux pratiqué actuellement, à 10 %. D’après l’agence de presse ČTK, la baisse devrait cependant passer inaperçue puisque les transporteurs n’envisagent pas de la répercuter dans leurs grilles tarifaires.

 

C’était pourtant l’objectif des législateurs qui ont adopté cet amendement en décembre dernier malgré le désaccord exprimé par le gouvernement ainsi que l’association des régions de République tchèque. D’après la ministre des Finances Alena Schillerová, la mesure va amputer le budget de l’Etat de 930 millions de couronnes chaque année, environ 36 millions. Les villes et villages y perdront aussi un peu dans l’affaire.

Le transporteur privé Leo Express a déjà annoncé qu’il ne répercuterait pas la baisse de la TVA dans ses prix. « La baisse de la TVA intervient en même temps que l’augmentation des prix de l’électricité, des salaires et d’autres frais. Grâce à la baisse de la TVA, nous sommes en mesure de faire face à la hausse de ces dépenses, qui n’auront donc pas d’impact sur les prix de nos billets », justifie Emil Sedlařík, le porte-parole de la société.

České dráhy, la Société tchèque des chemins de fer, n’a pour sa part pas encore statué sur les conséquences de la baisse de la TVA. On laisse cependant entendre qu’elle ne se traduira pas par une réduction des prix, en raison également de frais supplémentaires attendus. « Nous savons déjà par exemple que la hausse des prix de l’électricité et des carburants va représenter sur un an une somme de 500 millions de couronnes (environ 20 millions d’euros) », indique Radek Joklík, le porte-parole de l’entreprise publique.

Reste que depuis le mois de septembre dernier, les prix ont effectivement été réduits pour certaines catégories de la population. Le gouvernement a en effet décidé de baisser les tarifs des trains et des autobus pour les étudiants de moins de 26 ans et pour les personnes âgées de plus de 65 ans.

 
 
Auteur: Český rozhlas Radio Praha
 
Ajoutée: 18.01.2019
 
 
 

Sur un sujet pareil

 
Économie
 
 

Dépenses militaires : le Sénat...

Le Sénat reproche au gouvernement de ne pas avoir prévu suffisamment de moyens pour les dépenses...

 
 
Économie
 
 

Gares tchèques : chantiers en cours

L'Administration des infrastructures ferroviaires (SŽDC) devrait investir près de 10 milliards couronnes...

 
 
Économie
 
 

Energie : un bénéfice net en forte...

Comme cela était attendu par les experts du marché de l’énergie, le géant de l’électricité ČEZ, groupe...

 
 
Économie
 
 

Le Fonds pour la cinématographie a...

15 millions de couronnes (environ 581 000 euros), telle est la somme accordée par le Fonds public pour la...

 
Favoris

Histoire de l'art tchèque

Que s'est-il passé dans les arts au tout début de l'histoire tchèque ? Aujourd…

Conditions climatiques

La République tchèque est un Etat continental, situé dans les latitudes…

Les plus importantes découvertes actuelles

Au cours des dix dernières années, la recherche tchèque a fait des découvertes…

Le tchèque

Le tchèque fait partie du groupe des langues slaves de l'ouest. La langue…