HOMEPAGE

Découvrez la RT
 
Style de vie en RT
 
Gastronomie

 

A goûter en Tchéquie – 1ère partie

 
photo:  (czechtourism.cz)
 

Spécialités tchèques typiques ou plats tchèques à goûter.

 
En terme d’alimentation rationnelle, on considère que la cuisine tchèque est peu équilibrée. Il existe cependant de nombreuses spécialités qui surprennent agréablement et qui valent la peine d’être goûtées. Procédons pas à pas :

La soupe représente la base

Les soupes font partie intégrante de la cuisine tchèque – on prépare le plus souvent des bouillons ou des potages de légumes avec divers éléments d’accompagnement. Certaines soupes sont épaissies et servies comme plat principal, accompagnées de petits pains.

  • Soupe aux nouilles et boulettes de foie – une des soupes les plus courantes. Elle est souvent servie en entrée lors de repas solennels, par exemple lors d’un repas de noces.
  • Kulajda – une soupe épaisse à base de champignons, de pommes de terre et de crème fraîche, servie avec un œuf dur.
  • Soupe à l’ail – soupe au goût très prononcé, toujours servie avec des croûtons de pain. Elle est appréciée notamment par les consommateurs ayant fait la fête toute la nuit.

Plats principaux

Les plats principaux sont le plus souvent des plats à base de viande. Les sauces, jouant un rôle incontournable, sont souvent très épaisses et nourrissantes, préparées à base de crème. D’habitude, elles sont accompagnées de quenelles tchèques (quenelles nature traditionnelles, quenelles à base de pâte levée ou aux pommes de terre), ou, bien entendu, de pommes de terre aux préparations les plus diverses.

  • Filet de bœuf à la crème– l’un des plats tchèques préférés, symbole de la cuisine tchèque. Il s’agit de viande de bœuf rôtie (filet de bœuf), lardée, accompagnée d’une sauce à base de crème et de légumes racines. Elle est servie avec des quenelles nature. Elle fait très souvent partie des menus solennels.
  • Rôti de porc au chou et quenelles (connu comme vepřo-knedlo-zelo)– considéré comme plat national tchèque. Rôti de porc servi avec du chou blanc ou rouge confit à l’étouffée et des quenelles.
  • Escalope panée – filet de porc, de veau ou de blanc de poulet enrobé (farine, œuf, chapelure), servi avec de la purée ou de la salade de pommes de terre. Bien que ce ne soit pas un plat d’origine tchèque, il est apprécié depuis toujours dans le pays, au point d’être considéré comme un plat tchèque.
  • Goulasch – plat d’origine hongroise qui s’est naturalisé en Tchéquie et figure parmi les plats les plus répandus dans l’ensemble des restaurants et des brasseries. Il est servi avec du pain ou des quenelles.
  • Canard ou oie rôtis– il s’agit d’une spécialité tchèque connue, servie avec du chou confit à l’étouffée et des quenelles. Parfois, on enduit l’oie ou le canard de miel pour les faire dorer. On prépare souvent ce plat pour des occasions solennelles.
  • Galettes de pommes de terre – galettes fines panées, préparées à partir de pâte à base de pommes de terre fraîches râpées. Elles se mangent chaudes. Elles sont servies avec de la viande ou consommées seules. Elles sont souvent proposées dans les fast-foods sous forme de restauration rapide.
  • Fromage pané – spécialité tchèque appréciée notamment par les enfants. On la prépare à partir d’une tranche de fromage à pâte dure, enrobée de farine, d’œufs et de chapelure, frite et servie avec de la purée de pommes de terre ou des frites et avec de la sauce tartare. Dans les restaurants, ce plat figure parmi les plats de prix modéré.

Vous trouverez ici d’autres spécialités tchèques à goûter, ainsi qu’un aperçu des restaurants où vous pouvez en trouver.

La bière et le vin sont des composantes indispensables de la gastronomie tchèque. Ils sont souvent accompagnés de divers amuse-bouches. Ces derniers figurent également couramment sur les cartes dans les restaurants tchèques. Vous pourrez découvrir dans la prochaine partie de la série « A goûter en Tchéquie » les amuse-bouches que vous pouvez déguster. Vous allez également connaître les plats sucrés qui sont le plus souvent consommés en Bohême et en Moravie.
 
 
Auteur: Romana Kuncová
 
Ajoutée: 23.01.2011
 
 
 

Sur un sujet pareil

 
Coutumes et traditions
 
 

Vin nouveau – Svatomartinské víno...

Tous les ans, le jour de la fête de Saint Martin, à savoir le 11 novembre, on ouvre à 11 heures précise...

 
 
Tuyaux culture
 
 

Vendange et vin bourru

La vendange est la fête traditionnelle du vin qui a de profondes racines historiques en République...

 
 
Restauration
 
 

Prague a deux étoiles Michelin

L’année 2012 s’inscrira dans l’histoire de la gastronomie tchèque comme une année...

 
 
Gastronomie
 
 

A goûter en Tchéquie – 2e partie

La première partie de cette série gastronomique a été dédiée notamment aux plats principaux que les...

 
Favoris

Histoire de l'art tchèque

Que s'est-il passé dans les arts au tout début de l'histoire tchèque ? Aujourd…

Conditions climatiques

La République tchèque est un Etat continental, situé dans les latitudes…

Les plus importantes découvertes actuelles

Au cours des dix dernières années, la recherche tchèque a fait des découvertes…

Le tchèque

Le tchèque fait partie du groupe des langues slaves de l'ouest. La langue…