HOMEPAGE

Vie&Travail

 

En Tchéquie, un bébé est né d’une femme en état de mort cérébrale depuis 117 jours

 
photo:  (radio.cz)
 

C’est un petit miracle médical qui s’est déroulé à l’Hôpital universitaire de Brno : le 15 août dernier, une Tchèque, en état de mort cérébrale depuis 117 jours, a donné naissance à une petite fille en bonne santé, à la 34e semaine de grossesse.

 

Elle s’appelle Eliška, et à sa naissance, par césarienne, il y a un peu plus de deux semaines, elle pesait 2,13 kilogrammes pour 42 centimètres. Malgré cette arrivée au monde prématurée, le bébé a été pris en charge par son père après seulement deux semaines de soins au sein du centre hospitalier de Brno. Cette naissance tient du miracle, car la mère du bébé a été maintenue en vie de manière artificielle depuis le 21 avril dernier, alors qu’elle n’en était qu’à sa 16e semaine de grossesse.

Agée de 27 ans, Eva Votavová souffrait d'une malformation artérioveineuse dans le cerveau, diagnostiquée trois ans plus tôt. Retrouvée inconsciente chez elle au printemps dernier, elle avait été immédiatement et rapidement prise en charge par les services de secours, comme l’a rappelé Roman Gál, anesthésiste en chef à l'Hôpital universitaire de Brno :

« Les voies respiratoires ont été immédiatement dégagées. Et toutes les mesures ont été prises pour assurer les fonctions vitales de la patiente. Plus tard, les examens du CT-scan ont montré une importante hémorragie du cerveau. Très vite, il a été constaté que la patiente ne pouvait plus respirer toute seule et elle a été déclarée en état de mort cérébrale. »

Les équipes médicales ont ensuite mit tout en œuvre afin de sauver le fœtus et que ce dernier se développe normalement dans le corps de sa mère. Les fonctions cardiaques, pulmonaires et rénales ont ainsi été maintenues de manière artificielle. Les médecins ont dû minimiser le risque d’infection grâce à des antibiotiques et assurer également une alimentation afin de permettre au fœtus, sous surveillance constante, de se développer le mieux possible. Tout a été fait pour que la grossesse se déroule au plus proche de la normale, dans des conditions qui ne l’étaient pas. Même la marche a été simulée grâce à un robot. Mais pas seulement, comme le décrit un autre soignant de l’Hôpital universitaire de Brno :

« La famille nous a transmis de la musique que nous avons fait écouter au bébé dans le ventre. Plusieurs membres lui ont rendu visite, ont lu des histoires à voix haute. Nous avons aussi utilisé des jouets animés. En fait, nous avons essayé de simuler au mieux ce que ferait une maman avec son bébé : caresser son ventre, parler et chanter avec lui, et même marcher. »

La prouesse de cette naissance exceptionnelle, menée dans de bonnes conditions physiologiques en dépit de la situation de coma dépassé de la mère, a également pu être réalisée parce que la patiente était, hormis sa malformation au cerveau, en bonne forme physique. Pavel Ventruba, chef de la clinique de gynécologie-obstétrique :

« La grossesse s’est vraiment très bien déroulée. Nous estimions que les choses allaient évoluer entre la 32e et la 34e semaine de grossesse et nous savions que nous devions être prêts à n’importe quel moment. Finalement nous avons réussi à mener la grossesse jusqu’à la 34e semaine. Le poids, la taille et les fonctions vitales de l’enfant étaient exceptionnellement favorables. Après la naissance, les soins néonataux ont été administrés avec succès et la petite fille a pu être très vite rendue à son père et à sa famille. »

Aujourd’hui, la petite Eliška a donc retrouvé son foyer, un foyer sans maman dont le système de maintien artificiel des fonctions vitales a été débranché après la naissance, mais avec un père, un frère aîné et une tante paternelle, qui la nourrit au sein.

 
 
Auteur: Český rozhlas Radio Praha
 
Ajoutée: 03.09.2019
 
 
 

Sur un sujet pareil

 
Vie&Travail
 
 

« La relation entre la France et la...

A l’occasion de la conférence Forum 2000 qui se déroulait cette semaine à Prague, plusieurs débats ont...

 
 
Vie&Travail
 
 

Une multitude de documents rares...

L’ancien ghetto juif de Terezín, en Bohême centrale, a été le théâtre d’une découverte historique rare...

 
 
Vie&Travail
 
 

Lech Walesa à Prague : « Demain, j...

Lech Walesa était un des principaux invités de l’édition 2019 du Forum 2000, qui s’est achevée mardi soir...

 
 
Vie&Travail
 
 

La coqueluche fait un retour en force...

Alors que le nombre de cas de rougeole a connu une hausse exponentielle ces dernières années, au point...

 
Favoris

Histoire de l'art tchèque

Que s'est-il passé dans les arts au tout début de l'histoire tchèque ? Aujourd…

Conditions climatiques

La République tchèque est un Etat continental, situé dans les latitudes…

Les plus importantes découvertes actuelles

Au cours des dix dernières années, la recherche tchèque a fait des découvertes…

Le tchèque

Le tchèque fait partie du groupe des langues slaves de l'ouest. La langue…