HOMEPAGE

Vie&Travail

 

Une application mobile au service des SDF et des toxicomanes

 
photo:  (radio.cz)
 

L’ONG « Podané ruce » (Mains tendus) a développé une application mobile pour aider les SDF et les personnes dépendantes. Elle sera lancée fin février à Brno et permettra aux sans-abri, en particulier à ceux qui ont des problèmes d’addiction, de se nourrir, trouver un hébergement d’urgence ou encore un lieu d’échange de seringues. C’est une première en République tchèque…

 

Légèrement provocateur, le nom de cette application mobile, « Čára » (Ligne en français), fait référence non seulement à une ligne de drogue, mais également à l’appellation argotique de l’avenue Česká, une des principales artères de Brno. C’est précisément au sein de l’antenne locale de l’ONG « Podané ruce » que cette nouvelle application mobile a vu le jour. Elle a été développée par des travailleurs sociaux et leurs clients, de plus en plus nombreux à se servir des téléphones mobiles, comme nous le raconte Martin Boxan de l’association « Podané ruce » :

« Les gens qui vivent dans la rue et avec lesquels nous travaillons nous ont confirmés qu’ils étaient en effet nombreux à utiliser un portable. Voilà pourquoi nous les avons invités à collaborer à ce projet. Si ces personnes n’ont pas souvent un forfait Internet, elles se débrouillent pour avoir accès au wifi. Notre application fonctionnera même sans connexion à l’Internet. Dès que son utilisateur se connectera au wifi, l’application se mettra à jour. »

L’application « Čára » ressemble à un plan interactif ou un guide spécifique de la ville de Brno adapté aux besoins des SDF :

« Dans sa version pilote, l’application leur désignera des endroits où ils peuvent se nourrir gratuitement ou à un prix symbolique, où ils peuvent passer une nuit. Elle leur indique aussi des dispositifs d’hygiène, ainsi que des lieux où se connecter à Internet et où charger leurs portables. Enfin, l’application devrait aussi mettre en lien les personnes en difficulté avec des fournisseurs de services et de soins. »

Dans sa version plus sophistiquée, qui devrait être lancée dans les prochains mois, l’application « Čára » sera encore plus appropriée aux toxicomanes. Elle leur indiquera des lieux où ils peuvent passer des tests de dépistage du VIH ou de la jaunisse. Martin Boxan ajoute :

« Les personnes dépendantes pourront être mises en contact directement avec nos spécialistes en addictologie. Autre chose importante : nous entendons mettre un place un système d’alerte qui leur signalerait la circulation d’une drogue dangereuse dans la ville. C’était le cas des cannabinoïdes synthétiques qui ont fait récemment deux morts dans la région d’Ostrava. »

Après les premiers tests effectués dès la fin du mois à Brno, l’application « Čára » sera pleinement opérationnelle d’ici juin prochain : elle sera téléchargeable gratuitement sur Google Play.

 
 
Auteur: Český rozhlas Radio Praha
 
Ajoutée: 20.02.2019
 
 
 

Sur un sujet pareil

 
Vie&Travail
 
 

Martina Viktorie Kopecká, pasteure...

Pasteure depuis trois ans de l’Eglise hussite tchécoslovaque, Martina Viktorie Kopecká, 32 ans, échappe à...

 
 
Vie&Travail
 
 

Notre-Dame en feu « allume aussi les...

L’incendie qui a ravagé la cathédrale Notre-Dame de Paris, dans la nuit de lundi à mardi, a été suivi et...

 
 
Vie&Travail
 
 

Le Britannique de Prague qui prend...

A Prague, il y a déjà plusieurs dizaines de Stolpersteine, littéralement « des pierres sur lesquelles on...

 
 
Vie&Travail
 
 

30 ans après le début de Tien'Anmen...

Il y a trente ans de cela, le 15 avril 1989, commençaient les soulèvements de la place Tien’anmen. Parmi...

 
Favoris

Histoire de l'art tchèque

Que s'est-il passé dans les arts au tout début de l'histoire tchèque ? Aujourd…

Conditions climatiques

La République tchèque est un Etat continental, situé dans les latitudes…

Les plus importantes découvertes actuelles

Au cours des dix dernières années, la recherche tchèque a fait des découvertes…

Le tchèque

Le tchèque fait partie du groupe des langues slaves de l'ouest. La langue…