Nouvelles
 
Faits et événements

 

La Nuit des musées : découvrir la culture des minorités

 
photo:  (radio.cz)
 

La onzième édition de la Nuit des musées se déroule à Prague ce samedi de 19h00 du soir à 1h00 du matin. Elle permet traditionnellement la découverte nocturne de l’héritage culturel de la métropole en profitant d’une programmation culturelle étoffée. Trente-neuf musées situés dans soixante-neuf lieux différents ouvrent au public, dont, depuis trois ans, la Maison des minorités qui espère cette année battre son record de fréquentation.

 
 

La Nuit des musées se tient à Prague depuis 2004. Manifestation née au début de ce siècle visant à attirer le grand public dans les musées, elle s’inspire d’événements similaires dans d’autres villes européennes et est elle-même prise pour modèle par plusieurs villes tchèques et moraves. Directrice du Centre pour la présentation du patrimoine culturel au Musée national et coordinatrice de la Nuit des musées, Ivana Kocichová donne un aperçu de l’ampleur et de la popularité de cette manifestation :

« La onzième édition de la Nuit des musées se fait avec la participation de trente-neuf institutions qui ouvrent au public soixante-neuf bâtiments, soit dix de plus que à l’année passée. De nouvelles institutions participent à l’organisation de l’événement. Parmi elles, on trouve par exemple la Faculté de mathématiques et de physique de l’Université Charles et la Galerie pragoise de Futura. La Nuit des musées est très populaire : en 2013, nous avons enregistrés près de 150 000 entrées et si la météo est clémente, l’édition 2014 devrait attirer encore plus de monde. »

Depuis trois ans, la Maison des minorités participe, elle aussi, à la Nuit des musées à Prague. Cette institution créée en 2007 a pour vocation d’offrir une infrastructure et un espace où les minorités nationales peuvent organiser leurs événements, rédiger leurs journaux et aussi rencontrer la population majoritaire. Depuis avril dernier, la Maison dispose également d’une bibliothèque thématique et multilingue. La Nuit des musées s’inscrit dans une multitude d’activités qui se tiennent à la Maison des minorités tout au long de l’année, comme l’évoque son directeur, le conseiller municipal Jakub Štědroň :

« La direction de cette institution est rattachée à la mairie de Prague et nous essayons donc de proposer des événements qui facilitent les rencontres entre les différentes minorités, ainsi qu'avec le public. Ainsi, les lycéens viennent régulièrement chez nous pour des conférences et des débats. Ensuite les minorités organisent elles-mêmes une série d’événements. Enfin, nous sommes représentés aux manifestations qui se tiennent ailleurs, comme l’Etnofest (le festival des musiques d'Europe, d'Asie, d'Afrique et d'Amérique latine, ndlr), l’exposition Schola Pragensis ou la foire Le Monde du livre où sont présentés des dizaines de livres et de journaux de nos minorités. Et la Nuit des musées est donc une sorte de la cerise sur le gâteau. »

En 2012, 170 personnes se sont rendues à la Maison des minorités à l’occasion de la Nuit des musées, puis le nombre de visiteurs à presque doublé l’année suivante. Pour cette nouvelle édition, la richesse du programme révèle l’ambition des organisateurs :

« Cinq salles du bâtiment accueillent les manifestations du programme durant toute la nuit. A 19h00, l’association des Amis de la Ruthénie subcarpathique entame la soirée avec une présentation audiovisuelle. Les initiatives ukrainienne et russe ont coopéré de près dans l’élaboration de la suite du programme qui offre un regard sur la vie de ces deux minorités en République tchèque. Les visiteurs peuvent aussi découvrir notre nouvelle bibliothèque et récupérer des journaux édités par les minorités représentées au sein de la Maison. »

L’exemple de la Maison des minorités montre que ce n’est pas seulement la gratuité qui attire les visiteurs, c’est également la qualité et la diversité du programme d’accompagnement. Pour profiter au mieux de l’événement, les nouvelles technologies, notamment les applications pour les téléphones Android « Mojenoc » et « Mojemuzea », permettent d’organiser une sorte de Nuit des musées individualisée.

 
Auteur: Český rozhlas Radio Praha
 
Ajoutée: 18.06.2014
 
 
 

Sur un sujet pareil

 
Faits et événements
 
 

Copies à revoir pour les candidats à...

Les résultats ne sont pas bons cette année pour la maturita, l’équivalent du diplôme du baccalauréat en...

 
 
Faits et événements
 
 

Bière : une taxe moindre pour plus de...

Le ministère de l'Agriculture envisage de réduire le montant de la taxe sur la consommation de la bière...

 
 
Faits et événements
 
 

Comment les Tchèques trient-t-ils les...

L’histoire de la courageuse institutrice en maternelle qui a risqué sa vie pour sauver deux garçons...

 
 
Faits et événements
 
 

Loi sur la consommation...

C’est une petite révolution qui vient de se produire dans le domaine du droit de la consommation. La loi...

 
Favoris

Histoire de l'art tchèque

Que s'est-il passé dans les arts au tout début de l'histoire tchèque ? Aujourd…

Conditions climatiques

La République tchèque est un Etat continental, situé dans les latitudes…

Les plus importantes découvertes actuelles

Au cours des dix dernières années, la recherche tchèque a fait des découvertes…

Le tchèque

Le tchèque fait partie du groupe des langues slaves de l'ouest. La langue…

Les produits et marques tchèques traditionnels

La production industrielle tchèque a une riche tradition et ses produits sont…

Les produits et marques tchèques traditionnels

La production industrielle tchèque a une riche tradition et ses produits sont…

 
 

Facebook