HOMEPAGE

Tourisme
 
Où aller, que visiter
 
Monuments, nature

 

Les grès de l'Elbe

 
photo:  (sxc.hu)
 

Vallées, défilés et canyons, entourés de pics et d'endroits massifs formant des villes rocheuses, telles sont les principales caractéristiques de cette région.

 

Situation : région d'Ústí nad Labem

La région naturelle protégée "CHKO Labské pískovce" (les grès de l'Elbe) voisine avec les zones protégées CHKO Lužické hory et CHKO České středohoří (Massif central tchèque). Il s’agit d'une région très différenciée en altitudes par rapport à sa superficie. Cette région compte une belle ville rocheuse datant du tertiaire. La notoriété de la région est renforcée par la présence de plusieurs espèces endémiques. Cette localité fait partie du parc national de České Švýcarsko – la Suisse tchèque.

Les massifs rocheux des grès de l'Elbe datent d'il y a 100 millions d'années, de la période du crétacé mésozoïque. Cette région était en grande partie recouverte par une mer peu profonde. Sur les bords se sont accumulés des alluvions de sable et d'argile. Ces dépôts au fond de la mer se sont solidifiés avant que l'eau ne cède du terrain. Une plaque d'une largeur d'1 km s'est formée. Vers la fin de la période du crétacé, le fond de la mer s'est soulevé et l'eau a disparu. L'activité volcanique qui a suivi a cassé cette énorme plaque de grès en un système de failles. Au cours des millions d'années qui ont suivi, l'aspect du paysage a été modelé par diverses forces érosives. Le canyon de l'Elbe entre Děčín et Hřensko est un phénomène naturel unique. Parmi les nombreux affluents, citons la rivière Kamenice , dont les défilés sont navigables pour les visiteurs, et la rivière Křinice .

La variété de la région permet à de nombreuses espèces animales de se concentrer dans un espace relativement réduit. Le gros gibier est très nombreux, surtout les cerfs, les chevreuils et les sangliers. On rencontre couramment des renards et des martres tandis que les zones rocheuses abritent des musaraignes et des loirs. Le lynx, habitant d'origine des forêts de Bohême, aujourd'hui exceptionnellement rare, est également présent. Le long des ruisseaux volent des martins-pêcheurs, des bergeronnettes et des merles d'eau. Parmi les sept espèces de hiboux, on trouve par exemple le grand-duc, la chevêchette naine ou la chevêche pattue. Jusqu'à ce jour y nichent aussi deux ou trois couples de cigognes noires et d'autres espèces d'oiseaux ont trouvé refuge dans les roches.

Depuis le 18ème siècle, la région des grès de l'Elbe est un lieu attrayant pour les touristes, les alpinistes et les amoureux de la nature.

La zone naturelle protégée propose à ses visiteurs des pistes pédestres et cyclables . La présence de massifs de grès permet de trouver ici des conditions idéales pour l'alpinisme d'entraînement.

Superficie : 324 km²
Altitude : 115 m (Labe u Hřenska)
723 m (Děčínský Sněžník)

 

Liens

 
Auteur:
 
Ajoutée: 18.12.2009
 
 
 

Sur un sujet pareil

 
Monuments, nature
 
 

Une balade dans les cimes des arbres ...

Se balader dans une magnifique nature comme des écureuils, sur un sentier réalisé aux sommets des cimes d...

 
 
Monuments, nature
 
 

Œuvres exceptionnelles de l...

Plusieurs œuvres architectoniques remarquables portant des signatures irremplaçables des architectes...

 
 
Monuments, nature
 
 

Le bassin de l'Oder

La conservation d'écosystèmes d'alpages marécageux dans le bassin de l'Oder est d'une importance capitale...

 
 
Monuments, nature
 
 
 
Favoris

Histoire de l'art tchèque

Que s'est-il passé dans les arts au tout début de l'histoire tchèque ? Aujourd…

Conditions climatiques

La République tchèque est un Etat continental, situé dans les latitudes…

Les plus importantes découvertes actuelles

Au cours des dix dernières années, la recherche tchèque a fait des découvertes…

Le tchèque

Le tchèque fait partie du groupe des langues slaves de l'ouest. La langue…