HOMEPAGE

Tourisme
 
Où aller, que visiter
 
Tuyaux culture

 

Défilé des rois nouvellement inscrit sur la liste de l’UNESCO

 
photo:  (czechtourism.com)
 

La tradition populaire réputée "Défilé des rois" a été inscrite sur la liste du patrimoine culturel mondial immatériel. La décision a été prise le 27 novembre 2011 en Indonésie par le comité intergouvernemental de l’Organisation des Nations unies pour l’éducation, la science et la culture (UNESCO).

 
La République tchèque a aspiré depuis plusieurs années à l’inscription du Défilé des rois sur la liste du patrimoine mondial. Trois monuments tchèques sont déjà inscrits sur la liste du patrimoine culturel immatériel de l’UNESCO : la danse masculine improvisée, appelée Slovácký verbuňk (danse des recrues de la région de Slovaquie morave), les défilés de porte-à-porte en masques dans les villages de la région de Hlinsko (mapa) et la fauconnerie.

Le Défilé des rois est une ancienne fête populaire traditionnelle, liée très souvent à la fête chrétienne de la Pentecôte. Par le passé, elle a souvent été célébrée dans toute la République tchèque. Aujourd’hui, la tradition n’est plus maintenue qu’en Moravie, dans les régions de Slovaquie morave et de Haná. L’origine de la fête reste inconnue. Elle aurait pour origine des cérémonies royales ou des processions pascales et des efforts des païens qui pensaient garantir de riches récoltes dans les champs en organisant un défilé public à dos de cheval.

Dans la région de Slovaquie morave, le Défilé des rois se déroule dans quatre endroits : à Vlčnov (mapa), à Hluk (mapa), à Kunovice (mapa) et à Skoronice (mapa). Le défilé est connu notamment pour ses beaux et riches costumes traditionnels. Le défilé des rois est constitué de recrues à dos de cheval, vêtus de costumes traditionnels, qui accompagnent le roi. Les chevaux sont décorés de rubans, de fleurs stylisées et de foulards rouges attachés comme des drapeaux. Le roi est toujours représenté par un petit garçon assis sur un cheval blanc, vêtu d’un costume féminin, le visage couvert de rubans et une rose blanche à la bouche, preuve de la discrétion. Selon les ethnographes, l’origine de cette tradition locale est très vraisemblablement liée à la fuite du roi de Hongrie Mathias Corvin, battu lors d’un conflit (1469) pendant les guerres avec George de Poděbrady. Selon la légende actuellement la plus répandue, Mathias Corvin aurait endossé un vêtement féminin lors de sa fuite, couvert son visage de rubans et saisi une rose dans sa bouche afin de ne pas être reconnu par sa voix. Une autre légende raconte que l’origine de la fête remonte à l’époque païenne quand les jeunes garçons rivalisaient à l’occasion de la sortie du bétail en pâturage pour sélectionner le meilleur d’entre eux qui devenait leur roi. 
 
Vous trouverez ici de plus amples renseignements sur cette fête.
 


Liens

 
Auteur: Ivana Jenerálová
 
Ajoutée: 29.01.2012
 
 
 

Sur un sujet pareil

 
Loisirs
 
 

Où trouver l’opéra en République...

La République tchèque dispose de 10 scènes professionnelles d’opéra, dotées d’une troupe...

 
 
Loisirs
 
 

Where to take children when the...

Have you run out of ideas where to take your children when it is cold or raining outside? Inspire...

 
 
Entreprises en RT
 
 

Thonetka – chaise tchèque de...

Elle est faite en bois courbé depuis plus de 150 ans et continue à figurer parmi les chaises de première...

 
 
Tuyaux culture
 
 

Souterrains mystérieux de République...

Des caves et des couloirs souterrains, des mines, des galeries, des tunnels et même des usines...

 
Favoris

Histoire de l'art tchèque

Que s'est-il passé dans les arts au tout début de l'histoire tchèque ? Aujourd…

Conditions climatiques

La République tchèque est un Etat continental, situé dans les latitudes…

Les plus importantes découvertes actuelles

Au cours des dix dernières années, la recherche tchèque a fait des découvertes…

Le tchèque

Le tchèque fait partie du groupe des langues slaves de l'ouest. La langue…