HOMEPAGE

Tourisme
 
Où aller, que visiter
 
endroits intéressants

 

A la poursuite de ruines – 1e partie (Moravie et Silésie)

 
photo: Hukvaldy (wikipedia.org)
 

Le territoire de la Bohýme, de la Moravie et de la Silésie abrite des centaines de ruines qui attirent des milliers de touristes. Cette série nous permettra de présenter les ruines les plus vastes et les plus intéressantes. Cette fois-ci, nous nous déplacerons en Moravie et en Silésie.

 
Bien que ces ruines soient détériorées depuis longtemps, elles ont un certain charme qui continue d’attirer les visiteurs intéressés. Grand nombre d’entre elles se trouvent sur le territoire de la Moravie et de la Silésie.  

Ruines de Hukvaldy (Map)
Les ruines, situées à environ 14 km de la ville de Frýdek-Místek en Moravie du Nord, sont les plus grandes ruines de château fort située sur le territoire morave. Le château fort d’origine a été construit au XIIIe siècle mais un incendie de 1762 a mis fin à son existence. Le château n’a pas été reconstruit après l’incendie. A présent, les ruines du château fort de Hukvaldy est ouverte au public. Bien que la construction ne serve plus de château fort, elle continue d’être un endroit de rencontres. De nombreuses manifestations y sont organisées, comme, par exemple, le festival international de musique Janáčkovy Hukvaldy.

Château fort (ruines) de Helfštýn (Map)
Le château fort se dresse au-dessus de Moravská brána (Porte de Moravie) en Moravie centrale. Il s’agit de l’un des plus vastes châteaux forts d’Europe centrale. L’origine du château fort remonte au XIIIe siècle. La construction a commencé à se détériorer après la bataille de la Montagne Blanche (1620), quand elle a été confisquée à son propriétaire, emprisonné à Brno au château fort de Špilberk. Plus tard, le château fort a été occupé par des troupes et s’est peu à peu transformé en ruines. Les premiers travaux de rénovation et de reconstruction n’ont été démarrés qu’au début du XXe siècle et se sont poursuivis jusqu’à nos jours.  

Cornštějn (Map)
Cornštejn, accessible aux visiteurs, est un vaste ensemble de ruines de château fort gothique datant du XIVe siècle. Elle est considérée comme l’endroit le plus romantique de Moravie du Sud.

Les ruines se dressent au-dessus du Lac de Vranov, non loin du château fort de Bítov. Le château fort avait été construit dans un endroit stratégique, sur un éperon rocheux situé au-dessus de la rivière Dyje qui le contourne sur trois côtés. Il a été détruit pendant son occupation par l’armée de Georges de Poděbrady. En 1542, à l’époque du danger turc, Cornštejn a été fortifié pour la dernière fois. Peu après, en 1576, il a changé de propriétaire et a été annexé à Bítov. Par conséquent, il n’y a plus eu besoin de maintenir cette vaste résidence. Le château fort inhabité s’est vite détérioré et est devenu ruines. L’aspect actuel du château fort est le résultat d’une vaste reconstruction. A présent, le château fort abrite de nouveau des galeries en bois sur ses remparts, des avancées avec un bastion d’artillerie et un escalier menant dans les caves des deux palais constituant le château fort.
 


 
Auteur: Romana Kuncová
 
Ajoutée: 09.07.2012
 
 
 

Sur un sujet pareil

 
Loisirs
 
 

Les plus beaux jardins et parcs de...

Les amateurs de jardins aménagés et de parcs naturels seront gâtés en République tchèque. Cette série est...

 
 
endroits intéressants
 
 

Les moulins à eau

Autrefois, le clapotis de la roue d’un moulin à eau était un son habituel. Aujourd’hui, les...

 
 
Loisirs
 
 

Boheminium – la Tchéquie dans toute...

Le circuit touristique et didactique situé au parc Boheminium à Mariánské Lázně qui abrite plus de 40...

 
 
Loisirs
 
 

Les plus beaux jardins et parcs...

En République tchèque, tous les amateurs des jardins aménagés et des parcs naturels trouveront leur...

 
Favoris

Histoire de l'art tchèque

Que s'est-il passé dans les arts au tout début de l'histoire tchèque ? Aujourd…

Conditions climatiques

La République tchèque est un Etat continental, situé dans les latitudes…

Les plus importantes découvertes actuelles

Au cours des dix dernières années, la recherche tchèque a fait des découvertes…

Le tchèque

Le tchèque fait partie du groupe des langues slaves de l'ouest. La langue…