HOMEPAGE

Tourisme

 

Hodonín, un carrefour très touristique

 
photo:  (Le canal Baťa, photo: Štěpánka Budková)
 

Située à une heure de Brno et de Bratislava, Hodonín, avec ses 25 000 habitants, est un intéressant carrefour culturel et historique en Moravie du Sud. Hodonín est également la ville natale de Tomáš Garrigue Masaryk. Ce samedi 7 mars, 165 ans se sont écoulés depuis la naissance du premier président tchécoslovaque, l’occasion de vous emmener à la découverte d’ Hodonín.

 
Morava, rivière indissociable d'Hodonín

Hodonín côtoie la frontière slovaque dans le sud de la Moravie, mais la frontière autrichienne n’est pas bien loin non plus. Grâce à son emplacement géographique et une situation climatique très propice, la région de Hodonín était prédestinée à la viticulture, visible pratiquement partout. La réserve nationale naturelle Petrov-Plže, où se trouve un complexe de petites caves historiques, illustre bien ce phénomène. Autre élément, outre le vin, indissociable d’Hodonín et de ses proches environs : la rivière Morava, qui a donné son nom à la région et qui est une des rares rivières à eux noires en Europe. La Morava forme une frontière naturelle entre la République tchèque et la Slovaquie, et possède de nombreux confluents. Par exemple le canal Baťa, qui a été construit entre 1934 et 1938. Capitaine d'un ferry-boat naviguant sur le canal Baťa, František Ondruš évoque l'affluence touristique dans la région :

« Ces six dernières années, il y a eu une augmentation spectaculaire du nombre de cyclistes. Du côté slovaque se dresse la grande voie de communication Vienne-Varsovie. Les touristes sont de plus en plus nombreux chaque année. Ils peuvent embarquer grâce au transport fluvial et nous les conduisons sur les différents tronçons de ces chemins. Grâce à la composition des minéraux et d'autres substances, la Morava est la seule rivière en Europe, dont les eaux sont ‘noires’. On ne trouve des rivières de ce type qu'en Amérique du Sud, comme le Rio Negro. Ce n'est donc pas quelque chose d'ordinaire. C’est vraiment unique. »

Le canal Baťa est une voie navigable historique longue de près de 52 kilomètres, qui relie les villes d'Otrokovice, située à une heure au nord de Hodonín, et de Rohatec, quelques kilomètres à l'est d’Hodonín. Si, par le passé, ce canal permettait notamment le transport du charbon, il ne sert désormais plus qu'à des fins récréatives. Il est très prisé par les touristes qui se rendent dans la région, et ce notamment pour les fameux « privoz » qui relient les deux bords du canal. Rappelons également que le canal porte son nom en hommage à l'entrepreneur tchèque et fondateur du groupe industriel de chaussures Baťa, Tomáš Baťa, décédé à Otrokovice en 1932. Maire d’Hodonín, Milana Grauová ajoute au sujet de la rivière Morava, affluent long de 352 kilomètres de la rive gauche du Danube :

« Nous sommes très heureux d'avoir cette rivière, même si ce n'est pas toujours un cadeau, comme pendant les inondations. Mais la plupart du temps, l’été, il est toujours agréable de s'y promener le long. Hodonín et ses environs sont situés à des endroits très plats, c'est pourquoi le lieu est très recherché par les familles avec des petits enfants ainsi que par les cyclistes plus âgés, qui apprécient énormément les pistes cyclables autour d’Hodonín. »

Les autochtones prétendent que même lorsqu'il pleut partout ailleurs en République tchèque, les environs d’Hodonín sont toujours épargnés par les averses. Et pour attirer plus de touristes, la maire de la ville poursuit :

« Statistiquement, Hodonín est l'endroit le plus chaud en République tchèque. C'est pourquoi se baigner est un rafraîchissement très agréable, l’eau intensifie l'atmosphère du lieu. Je pense qu'il existe de multiples raisons de visiter ces environs. »

Hodonín, ville natale de Tomáš Garrigue Masaryk

Parmi elles, le musée consacré au citoyen le plus connu d’Hodonín, Tomáš Garrigue Masaryk, n’est à manquer sous aucun prétexte. Si vous souhaitez en savoir davantage sur la vie du premier président tchécoslovaque que son œuvre publique et politique, demandez un guide qui vous fera découvrir une des plus grandes figures de l’histoire tchèque sous un angle différent et peu connu. Directrice du musée Masaryk, Irena Chovančíková, révèle, par exemple, quel rapport entretenaient Tomáš Garrigue Masaryk et sa famille avec les loisirs :

« Tomáš Garrigue Masaryk a commencé l'équitation à 65 ans, lorsqu'il était à l'étranger, mais il a continué à en faire jusqu'à ses 80 ans. C'était un de ses sports préférés. Il a d'ailleurs encouragé tous les membres de sa famille à faire du sport. Son fils Herbert pratiquait l'aviron, jouait aux échecs, et il a également été l'un des premiers dans le pays à savoir jouer au football et au hockey sur glace. Sa fille Alice patinait l’hiver sur la rivière Vltava. Grâce aux photos, on sait également que sa fille Olga et son fils Jan jouaient au tennis. Nous pouvons également voir au musée certains de leurs trophées, plus particulièrement ceux qui ont été gagnées par Alice et Olga. Puis ils parlaient tous au moins une langue étrangère, le français ou l'anglais. Ils parlaient slovaque comme ils parlaient tchèque. Masaryk lui-même parlait sept langues. Et puis ils jouaient tous un instrument de musique. »

Autres natifs d’Hodonín : l’économiste et homme politique Valtr Komárek, décédé en mai 2013, et le champion du monde en titre du lancer du javelot Vítězslav Veselý.

Les curiosités d'Hodonín

La région du sud de la Moravie possède également des gisements de pétrole. Guide au musée du forage pétrolier et de la géologie, Pavla Benadová explique que près de 200 000 tonnes de pétrole y sont extraites chaque année, un chiffre qui ne représente toutefois que 2% de la consommation totale tchèque :

« En Moravie, il y a effectivement du pétrole, que l'on extrait. Cette année, nous fêtons le centenaire de sa découverte dans le bassin de Vienne, un bassin tectonique qui s’étend de la ville de Přerov à Vienne. C'est le seul endroit en République tchèque, activement exploité, où l'on trouve du pétrole. »

Hodonín est aussi une ville thermale. La saumure, que l’on appelle « solanka » en tchèque (et donc à ne pas confondre avec le saumur de la vallée de la Loire), est une eau minérale d’origine de l’ère tertiaire. Les restes d’une ancienne mer, situés à deux kilomètres sous la surface de la terre, possèdent plus de propriétés curatives et préventives que la mer Morte. Comme l’indique la maire d’Hodonín, l’eau minérale iodo-bromide convient à merveille pour les traitements thérapeutiques :

« Ces thermes sont relativement jeunes, ils ont été ouverts il y a trente-cinq ans. Ces bains sont formidables pour soigner les problèmes locomoteurs. Nous avons une très bonne expérience avec ces procédures, qui aident vraiment. Un grand nombre de personnes reviennent régulièrement. Certaines sont même déjà venues vingt fois et elles reviendront encore, car elles sont vraiment très contentes. »

Hodonín possède également son jardin zoologique, certes petit et modeste, mais qui cache lui aussi quelques joyaux, comme des toucans, des requins, des chimpanzés ou des tigres blancs.

Remarquons également l’imposante centrale électrique d’Hodonín (Elektrárna Hodonín - EHO), qui est une des plus anciennes centrales thermiques de la compagnie ČEZ. Avec une puissance de 105 MW, il s’agit de la troisième plus grande centrale au monde capable de fonctionner avec de la biomasse pure.

Rappelons enfin encore que pour commémorer le 165e anniversaire du premier président tchécoslovaque Tomáš Garrigue Masaryk, la ville d’Hodonín lui rendra hommage ce samedi 7 mars sur la place du 17 novembre. Car c’est là que se trouve la statue de TGM qui, depuis sa première installation, le 28 septembre 1931, a été à la fois témoin et victime des nombreux changements politiques dans le pays.

 
 
Auteur: Český rozhlas Radio Praha
 
Ajoutée: 05.03.2015
 
 
 

Sur un sujet pareil

 
Tourisme
 
 

Interdit par la censure communiste...

Tourné en 1954, un film documentaire tchécoslovaque intitulé « Cesta vede do Tibetu » (La Route mène au...

 
 
Tourisme
 
 

« L’enfance à Borová a influencé...

Poète, satiriste, critique du régime austro-hongrois, politicien, grand patriote et père fondateur du...

 
 
Tourisme
 
 

« L’enfance à Borová a influencé...

Poète, satiriste, critique du régime austro-hongrois, politicien, grand patriote et père fondateur du...

 
 
Tourisme
 
 

Faire du ski de fond à Prague, c’est...

Malgré les rayons de soleil et une douceur qui annonce le printemps en journée, pour de nombreux amateurs...

 
Favoris

Histoire de l'art tchèque

Que s'est-il passé dans les arts au tout début de l'histoire tchèque ? Aujourd…

Conditions climatiques

La République tchèque est un Etat continental, situé dans les latitudes…

Les plus importantes découvertes actuelles

Au cours des dix dernières années, la recherche tchèque a fait des découvertes…

Le tchèque

Le tchèque fait partie du groupe des langues slaves de l'ouest. La langue…