HOMEPAGE

Tourisme

 

Tourisme à Prague: "les clients sont de plus en plus exigeants"

 
photo:  (Štěpánka Budková)
 

L'été, des hordes de touristes venus des quatre coins de l'Europe et du monde débarquent à Prague. Quand elles sont françaises, ces personnes ont la possibilité de se tourner vers l'agence Avantgarde Prague, qui peut les aider à organiser leur séjour. Cofondateur de cette entreprise née en 2005, Patrick Beslon a répondu aux questions de Radio Prague avec, pour la seconde partie de cet entretien, une évocation des habitudes touristiques du public francophone et de leur évolution ces dernières années.

 

"La particularité du public francophone, c'est qu'en général, à part le français, ils ont du mal à s'exprimer dans d'autres langues. Avoir des services en français est vraiment un avantage pour eux. Les services sont payants mais nous ne surfacturons rien. Le public francophone, à 60%, prépare plus au moins son séjour. Le public lusophone, et notamment les Brésiliens, ne prépare lui absolument rien. Le public francophone va préparer son séjour en détails, tandis que le public lusophone va réserver son transport et ses hébergements et ensuite il voit sur place. Le Brésilien, en fait, ne vient pas à Prague mais en Europe. A chaque fois, ils ont les trajets entre les différents lieux de villégiature et les hébergements qu'ils réservent même au dernier moment. Chose que les Français font également de plus en plus."

Ce n'est pas un problème en pleine période estivale de trouver une chambre d'hôtel au dernier moment à Prague ?

"Non, on avait un problème de capacité hôtelière à Prague il y a encore quelques années mais aujourd'hui cette capacité hôtelière est largement suffisante. Il n'y a, en général, pas de problème sauf en période de grandes fêtes de type Saint-Sylvestre. Sinon à Prague, on trouve toujours des hébergements, à tous les prix."

Depuis la création d'Avantgarde Prague en 2005, avez-vous observé des évolutions de l'industrie du tourisme à Prague et en République tchèque ?

"L'industrie du tourisme est un bien grand mot qui regroupe beaucoup de métiers. Pour parler plus simplement du tourisme à Prague, ce qui n'existait pas en 2005, ce sont les "free tours". Aussi, il y a de plus en plus de concurrence. Le marché est de plus en plus nerveux, agressif. Les clients sont plus exigeants, ce qui est très bien car cela oblige le marché tchèque a présenté des prestations de meilleures qualités. De manière globale, la qualité de la vie augmente à Prague grâce à cela. En 2003/2004, il n'y avait pas autant de restaurants de qualité que maintenant. Sinon il n'y a globalement pas trop de changement. Ce que je vois au niveau des touristes, à part leur exigeance accrue, c'est le fait qu'il commande de plus en plus à la dernière minute."

 
 
Auteur: Český rozhlas Radio Praha
 
Ajoutée: 31.07.2014
 
 
 

Sur un sujet pareil

 
Tourisme
 
 

Faire de la luge à Smržovka

Nous poursuivons notre découverte des montagnes tchèques en hiver par une visite de Smržovka, dans les...

 
 
Tourisme
 
 

L’aventurier Miroslav Zikmund fête...

Si les voyages forment la jeunesse, ils peuvent également assurer une impressionnante longévité. C’est à...

 
 
Tourisme
 
 

Les 50 kilomètres des Monts Jizera...

Comme de tradition depuis cinquante-deux ans, quelque 7 500 amateurs de ski de fond s’aligneront au...

 
 
Tourisme
 
 

Sentiers des cimes, des balades au...

On appelle cela des parcours dans les arbres, des sentiers des cimes, des skywalks en anglais ou encore...

 
Favoris

Histoire de l'art tchèque

Que s'est-il passé dans les arts au tout début de l'histoire tchèque ? Aujourd…

Conditions climatiques

La République tchèque est un Etat continental, situé dans les latitudes…

Les plus importantes découvertes actuelles

Au cours des dix dernières années, la recherche tchèque a fait des découvertes…

Le tchèque

Le tchèque fait partie du groupe des langues slaves de l'ouest. La langue…