HOMEPAGE

Vie&Travail
 
Vie en RT
 
Coutumes et traditions

 

1er mai – le jour de l’Amour

 
photo:  (sxc.hu)
 

En tchèque, on appelle le cinquième mois de l’année calendaire « květen ». Si quelqu’un prend un rendez-vous avec vous pour le « 1. květen », vous pouvez vous attendre à une rencontre sociale ou professionnelle courante. Si, par contre, cette personne vous demande de passer avec elle le « 1. máj », vous pouvez attendre beaucoup plus. En fait, le 1er mai est le jour de l’Amour en République tchèque.

 
Tous les Tchèques sauront réciter au moins quelques premiers vers du poème Máj (Mai), écrit par le poète romantique Karel Hynek Mácha. Le 1er mai, mais aussi pendant les autres jours de ce mois, des couples d’amoureux viennent poser des fleurs et passer u moment agréable près de sa statue qui se trouve sur Petřín (carte) à Prague, la plus haute colline de la capitale.

Depuis des années, les célébrations de « mai » figurent parmi les traditions tchèques. La coutume la plus répandue consiste à embrasser son amour sous un bouleau ou un cerisier en fleur. La superstition populaire dit que toute fille qui n’est pas embrassée le 1er mai sous un arbre en fleur, sèchera dans les douze mois. Dans les villages, les gens organisent des fêtes et dressent des arbres de mai. Dans les villes, les étudiants célèbrent les Majáles (fêtes estudiantines du mois de mai).

Erection des Arbres de Mai

La veille du 1er mai, les garçons célibataires se rendent dans la forêt pour y abattre le plus haut arbre. Ils ne laissent que la cime – ils coupent les autres branches – et décorent le tronc avec une couronne, des foulards, des rubans, de petits rubans et des fleurs. Ils dressent l’arbre de mai sur la place et le surveillent toute la nuit. Certains d’entre eux se rendent dans les villages voisins pour voler l’arbre de mai de leurs « adversaires ». En fait, les villages voisins rivalisent entre eux pour obtenir le maximum d’arbres de mai. Ceux qui réussissent à protéger leur arbre peuvent passer, le premier dimanche de mai, dans des maisons habitées par des filles célibataires qui leur offrent des cadeaux. Le soir, tous se réunissent lors la soirée de la fête de mai.

Majáles (fête estudiantine du mois de mai)

Les fêtes estudiantines au cours desquelles les jeunes célèbrent le printemps, l’amour et la vie d’étudiant, ont commencé à être organisées en RT au XIXe siècle. Elles sont caractérisées notamment par des défilés d’étudiants habillés en vêtements canular et par l’élection du roi de la fête (en 1965, le fameux Allen Ginsberg de la génération beat américaine est devenu roi). La fête estudiantine contemporaine, c’est avant tout un grand festival de musique, accompagné de diverses compétitions au cours desquelles les étudiants présentent leurs compétences.
 


 
Auteur: Andrea Kábelová
 
Ajoutée: 26.04.2011
 
 
 

Sur un sujet pareil

 
Coutumes et traditions
 
 

Noël tchèque magique

En République tchèque, Noël figure parmi les fêtes préférées et les plus importantes. Les rues illuminées...

 
 
Coutumes et traditions
 
 

Vin nouveau – Svatomartinské víno...

Tous les ans, le jour de la fête de Saint Martin, à savoir le 11 novembre, on ouvre à 11 heures précise...

 
 
Tradition
 
 

Célébrations de l’arrivée de la...

La Saint-Sylvestre, dernier jour de l’année, est un jour ouvrable en République tchèque. Ainsi, les...

 
 
Coutumes et traditions
 
 

Prix Village de l’année

Village de l’année est un concours organisé en République tchèque, dont l’objectif est de...

 
Favoris

Histoire de l'art tchèque

Que s'est-il passé dans les arts au tout début de l'histoire tchèque ? Aujourd…

Conditions climatiques

La République tchèque est un Etat continental, situé dans les latitudes…

Les plus importantes découvertes actuelles

Au cours des dix dernières années, la recherche tchèque a fait des découvertes…

Le tchèque

Le tchèque fait partie du groupe des langues slaves de l'ouest. La langue…