HOMEPAGE

Vie&Travail
 
Vie en RT
 
Coutumes et traditions

 

Plats traditionnels de Noël

 
photo:  (czechtourism.cz)
 

En République tchèque, Noël est avant tout une fête d’abondance. C’est pourquoi elle est accompagnée, depuis toujours, de grandes quantités de nourriture. Le 24 décembre, veille de Noël, dénommé Štědrý den est considéré comme le summum du Noël tchèque. Ce jour-là, les gens décorent leur arbre de Noël et, le soir, toute la famille se rassemble autour du principal repas de Noël.

 
Autrefois, la veille de Noël était un jour maigre dans les pays tchèques. Pendant la journée, les gens ne mangeaient rien ou très peu. Par contre, le soir, chacun devait manger à satiété. Cette coutume a persisté jusqu’à nos jours. La vánočka (brioche de Noël aux amandes et aux raisins secs) ou la štola (brioche de Noël aux amandes, aux noix et aux fruits secs) dorées sont les principaux plats servis pendant la journée. Le repas de fête est le summum gastronomique de la journée. L’importance du réveillon de Noël se traduisait dans le milieu populaire notamment par une composition variée des plats ayant une signification symbolique. Tout ce qui avait réussi à pousser se trouvait sur la table de fête. Nul part ne manquait le kuba aux champignons, à l’orge perlée et à l‘ail, les fruits secs et cuits, les lentilles ou les pois secs. Selon la tradition, la consommation des légumineuses devait garantir la mise en valeur des biens familiaux. La carpe de Noël est un autre symbole typique du Noël tchèque et un plat ne pouvant absolument pas manquer sur la table de fête. Les Tchèques croient même qu’ils auront suffisamment d’argent, durant toute l’année suivante, s’ils mettent une écaille de carpe de Noël dans leur porte-monnaie. De nos jours, on sert au repas du réveillon de Noël de la soupe de poisson et de la carpe pannée avec de la salade de pommes de terre. 

Les jours suivants, à savoir le Jour de Noël et la Saint Etienne (les 25 et 26 décembre), n’ont plus un caractère cérémoniel aussi strict que la veille de Noël. La composition et le choix des plats servis pendant ces jours sont influencés notamment par les habitudes régionales et familiales. A la Saint Etienne, on sert d’habitude du dindon, de l’oie, ou du canard rôti ou des plats à base d’autres sortes de viande.

La préparation des petits fours secs de Noël est une des traditions de Noël les plus répandues dans les familles tchèques. La préparation commence suffisamment à l’avance – pendant l’Avent, afin que les petits fours deviennent tendres pour Noël. Les petits croissants de lune à la vanille, les nids de guêpe aux noisettes, les petits fours en pâte sablée et à la confiture ou les fameux petits pains d’épices tchèques ont toujours figuré parmi les petits fours de Noël les plus appréciés. Il ne faut pas oublier la vánočka – brioche tressée en pâte blanche sucrée et aux raisins secs. Les petits fours secs sont consommés durant toute la période des fêtes de Noël.
 
 
Auteur: Romana Kuncová
 
Ajoutée: 13.12.2010
 
 
 

Sur un sujet pareil

 
Coutumes et traditions
 
 

Noël tchèque magique

En République tchèque, Noël figure parmi les fêtes préférées et les plus importantes. Les rues illuminées...

 
 
Coutumes et traditions
 
 

Vin nouveau – Svatomartinské víno...

Tous les ans, le jour de la fête de Saint Martin, à savoir le 11 novembre, on ouvre à 11 heures précise...

 
 
Tradition
 
 

Célébrations de l’arrivée de la...

La Saint-Sylvestre, dernier jour de l’année, est un jour ouvrable en République tchèque. Ainsi, les...

 
 
Coutumes et traditions
 
 

Prix Village de l’année

Village de l’année est un concours organisé en République tchèque, dont l’objectif est de...

 
Favoris

Histoire de l'art tchèque

Que s'est-il passé dans les arts au tout début de l'histoire tchèque ? Aujourd…

Conditions climatiques

La République tchèque est un Etat continental, situé dans les latitudes…

Les plus importantes découvertes actuelles

Au cours des dix dernières années, la recherche tchèque a fait des découvertes…

Le tchèque

Le tchèque fait partie du groupe des langues slaves de l'ouest. La langue…