HOMEPAGE

Vie&Travail
 
Vie en RT

 

Théâtres de marionnettes

 
photo:  (czechtourism)
 

Dans les pays tchèques, le théâtre de marionnettes figure, depuis de nombreux siècles, parmi les formes théâtrales traditionnelles. Il a fait un long parcours depuis sa naissance pour acquérir sa forme actuelle.

 
Dans notre pays, les marionnettes ont été appréciées dès le Moyen Age quand les spectacles de marionnettes ont été intégrés aux présentations divertissantes des comédiens, se déroulant lors des marchés et des kermesses. Depuis le XVIIe siècle, des troupes de théâtre anglaises, hollandaises, italiennes, et plus tard aussi allemandes, venaient de plus en plus souvent en Bohême pour présenter leurs spectacles de marionnettes, accompagnant ainsi les présentations classiques d’acteurs.

Les premières mentions portant sur les marionnettistes de nationalité tchèque apparaissent dans les documents historiques de la fin du XVIIIe siècle. En matière de conception artistique, leurs marionnettes ont été créées notamment en respectant les traditions baroques. La bamboche, et plus tard le guignol, rappelant de par sa nature le spectateur du peuple, ont été des personnages comiques typiques pour les spectacles de marionnettes. Dans la première moitié du XIXe siècle, les marionnettistes tchèques ont joué un rôle important dans le processus de renaissance nationale car, au travers de leurs spectacles, ils expliquaient aux spectateurs du peuple, de manière simple et claire, les idées du rationalisme et de la renaissance nationale. Le marionnettiste Matěj Kopecký est considéré comme le symbole de ces marionnettistes des lumières et, en même temps, comme le fondateur du théâtre de marionnettes tchèque.

Depuis le milieu du XIXe siècle, le théâtre de marionnettes a commencé à s’imposer sur les petites scènes locales, qui étaient des théâtres familiaux, dont un grand nombre a atteint un excellent niveau, et sont devenus les bases des scènes publiques d’amateurs. Après la naissance de la République tchécoslovaque, les théâtres de marionnettes connaissent leur âge d’or. A cette époque-là, les marionnettes sont fabriquées en série, la qualité d’impression des décorations est très élevée et plus de deux mille troupes présentent leurs spectacles pour enfants dans l’ensemble du pays.

Ce sont notamment les troupes mettant l’accent sur la qualité artistique qui ont joué un rôle important dans l’évolution du théâtre de marionnettes, parmi lesquelles figure, avant tout, le Théâtre de marionnettes de Plzen, créé en 1930 par Josef Skupa, l’un des plus importants marionnettistes tchèques, fondateur par la suite du Théâtre Spejbl et Hurvínek (Théâtre S & H) de Prague.

L’essor du théâtre de marionnettes s’est poursuivi également après la Seconde Guerre mondiale. Jan Malík est devenu l’un des leaders de cette époque, cherchant à créer avec les décorateurs un grand théâtre de marionnettes proposant un équilibre entre les conceptions littéraire et artistique. En 1949, il a créé à Prague Ústřední loutkové divadlo (Théâtre central de marionnettes), connu aujourd’hui sous le nom de Théâtre Minor. Il a remplacé les marionnettes populaires traditionnelles par des marionnettes manipulées par le bas, des marionnettes à tiges, non utilisées jusqu’alors, qui ont donné une dimension tout à fait nouvelle à la réalisation scénique. Jan Malík a été également l’un des grands promoteurs de la fondation de la chaire de marionnettes à la Faculté du Théâtre AMU. Il a contribué considérablement à la reprise de l’activité de l’union internationale de la marionnette UNIMA.
Miloš Kirschner a été une autre grande figure du théâtre de marionnettes tchèque, exerçant après la Seconde Guerre mondiale. Il est inséparablement lié au Théâtre Spejbl et Hurvínek (Théâtre S & H). Sous sa direction, le Théâtre S & H est devenu célèbre dans le monde entier.

Au début des années 60, l’importance de la mise en scène des spectacles de marionnettes a augmenté et de nouveaux procédés et méthodes scéniques se sont imposés également dans le théâtre de marionnettes. Les acteurs ont commencé à apparaître de plus en plus souvent sur la scène. La confrontation d’une marionnette non vivante avec un acteur vivant donne lieu à des possibilités tout à fait nouvelles de moyens d’expression et de l’expression artistique en général. Josef Krofta est, sans doute, l’une des personnalités clés du théâtre de marionnettes moderne tchèque de nos jours. Son travail dépasse le cadre du théâtre de marionnettes, influençant et inspirant la vie théâtrale, et seulement en République tchèque.

Le Musée des cultures marionnettistes de Chrudim (carte) vous permet également d’obtenir de plus amples renseignements sur l’évolution du théâtre de marionnettes.
 


 
Auteur: Petra Hubálková
 
Ajoutée: 18.10.2010
 
 
 

Sur un sujet pareil

 
Entreprises en RT
 
 

IGRÁČEK – jouet légendaire que les...

Le petit personnage haut d’environ 8 cm, qui représente les professions les plus variées, a été un...

 
 
Vie en RT
 
 

Théâtres de marionnettes

Dans les pays tchèques, le théâtre de marionnettes figure, depuis de nombreux siècles, parmi les formes...

 
 
Coutumes et traditions
 
 

Noël tchèque magique

En République tchèque, Noël figure parmi les fêtes préférées et les plus importantes. Les rues illuminées...

 
 
Loisirs
 
 

Où trouver l’opéra en République...

La République tchèque dispose de 10 scènes professionnelles d’opéra, dotées d’une troupe...

 
Favoris

Histoire de l'art tchèque

Que s'est-il passé dans les arts au tout début de l'histoire tchèque ? Aujourd…

Conditions climatiques

La République tchèque est un Etat continental, situé dans les latitudes…

Les plus importantes découvertes actuelles

Au cours des dix dernières années, la recherche tchèque a fait des découvertes…

Le tchèque

Le tchèque fait partie du groupe des langues slaves de l'ouest. La langue…